Alpinisme, Pointe de la Traversière 3338m, 29 et 30 Septembre 2018.

Ce samedi 29 et Dimanche 30 Septembre 2018, la première sortie Alpinisme au sein du club Neige et Montagne, a eue lieu.

En Savoie, mais un pied en France et l’autre en Italie, c’est à la pointe de la Traversière 3338m, que notre choix s’est porté.

Après un bivouac 5 étoiles à proximité des voitures, et un repas pris en commun arrosé d’un coucher de soleil flamboyant suivi de l’allumage progressif des étoiles et d’une voie lactée bien présente, le départ matinal sonne enfin.

Petit déj, on dérouille les articulations et nous voilà parti, Brigitte, Clotilde, Sylvain, André et moi-même, pour les 1000m de dénivelé, que présente cette course. Quelques bouquetins nous observent en amont du chemin, l’aval lui est occupé par un troupeau de chamois, le tout baigné des cris de marmottes bien grasses avant la période d’hibernage.

Ouf, le glacier Rhêmes-Golette existe toujours, une pose s’impose. Chaussage crampons, encordement et explications des règles de progression sur glacier, et les 2 cordées montent vers leur sommet, en évitant les quelques crevasses débonnaires. Le col passé, on bascule en face Nord Est de la Traversière, pour monter le plus haut possible sur la glace, plutôt que par la voie normale qui louvoie sur l’arête Est qui est un tas de cailloux penché 😊.

L’alternance des différentes manières d’assurer et de cramponnage, sur cette langue glacière, nous conduit au milieu de l’arête, que nous suivrons jusqu’au sommet encore baigné de soleil.

Mais on sent que les nuages veulent se rendre maîtres des lieux, et après un petit repasphotos et reconnaissances des sommets environnants, la descente des 250m de l’arête est vite avalée.

Re cramponnage encordement, et rapidement le glacier est derrière nous, reste à retrouver les bêtes à cornes sus visités, les siffleuses dodues, avant d’enlever avec délectation nos chaussures et exposer au soleil encore présent, nos doigts de pieds en éventail.

Superbes journées, beau temps, endroit sauvage et majestueux, le tout bien accompagné, mieux c’était mal, à refaire en d’autres lieux.

Fred Juarez

Laisser un commentaire